Trois écosystèmes pour 44.000 nouveaux emplois - GeecFi

FLASH INFOS

Trois écosystèmes pour 44.000 nouveaux emplois

Trois écosystèmes pour 44.000 nouveaux emplois


Les trois premiers écosystèmes du secteur du textile, initiés dans le cadre du Plan d'accélération industrielle (2014-2020) et qui contribueront, à eux seuls, à créer 44.000 nouveaux emplois d'ici 2020, soit 46% de l'objectif fixé à ces écosystèmes à cet horizon, ont été lancés mardi à Rabat.
Ces trois systèmes, qui concernent les filières du Denim, Fast Fashion et des distributeurs industriels de marques nationales, devraient générer un chiffre d'affaires additionnel de 6,3 milliards de dirhams (MMDH) dans le secteur et à réaliser 57 projets d'investissements portés par les locomotives.

La création d'écosystèmes dans ces filières favorisera l'émergence d'un amont textile compétitif et innovant, un indispensable de premier ordre pour une meilleure intégration du secteur et pour gagner en réactivité et en coûts logistiques dans l'approvisionnement des donneurs d'ordre.

Pour accompagner le déploiement de ces écosystèmes, quatre contrats de performance ont été signés entre le ministère de l'Economie et des finances et l'Association marocaine des industries du textile et de l'habillement (AMITH). En vertu de ces contrats de performance, l'Etat s'engage à fournir l'appui et l'accompagnement nécessaires aux entreprises des écosystèmes industriels. Il s'agit d'aides consistant à favoriser l'émergence de locomotives nationales, stimuler l'innovation, mobiliser les expertises, encourager les investissements et à faciliter l'accès à de nouveaux marchés à l'export.

Pour leur part, les professionnels s'engagent à réaliser les objectifs fixés, à savoir la création de postes d'emploi et la réalisation de la valeur ajoutée et des projets d'investissement.

 L'AMITH doit aussi sensibiliser les industriels à l'importance d'une intégration massive des écosystèmes du secteur du textile.

S'exprimant à cette occasion, le ministre de l'Industrie, du Commerce, de l'Investissement et de l'Economie numérique, Moulay Hafid Elalamy, a mis l'accent sur l'importance de l'approche des écosystèmes en tant qu'outil de modernisation et d'intégration du secteur du textile et de l'habillement.

Des filières plus organisées, plus compétitives, plus innovantes et plus performantes verront le jour grâce à la structuration du secteur en écosystèmes performants, a souligné Moulay Hafid Elalamy.

Il a, par ailleurs, salué la mobilisation et l'engagement constants de l'AMITH aux côtés des équipes du ministère dans le travail accompli en amont pour identifier et structurer les écosystèmes lancés.

Trois autres écosystèmes s'ajouteront aux trois premiers lancés mardi, dans le cadre d'un travail mené conjointement par le Département de l'industrie et l'AMITH.

Les six écosystèmes du textile devront créer 100.000 emplois et créer un chiffre d'affaires de 9 MMDH.

La cérémonie de signature s'est déroulée en présence du ministre de l'Economie et des Finances, Mohamed Boussaid, du ministre chargé des Petites entreprises et de l'intégration du Secteur informel, Mamoun Bouhdoud et du président de l'AMITH, El Mostafa Sajid.

Le secteur du textile emploie 175.000 personnes, soit 30% du total de l'emploi industriel et représente 25 à 30% des exportations industrielles nationales.

Source: Le Matin 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

GeecFi Designed by Templateism.com Copyright © 2015

Images de thèmes de Jason Morrow. Fourni par Blogger.