Tourisme. Marrakech reprend du poil de la bête. - GeecFi

FLASH INFOS

Tourisme. Marrakech reprend du poil de la bête.

Tourisme. Marrakech reprend du poil de la bête.

 "Les indicateurs de l’activité touristique sont effectivement au vert" indique un communiqué du Conseil régional du tourisme de (CRT) Marrakech. Il faut dire que les chiffres sont bons. Entre jenvier et juin 2013, Marrakech a enregistré des taux de croissance de 21% pour les arrivées et de +17% pour les nuitées, toutes nationalités confondues. Du coup, le taux d’occupation moyen des hôtels et maisons d'hôte est passé de 44% (1er semestre 2012) à 53%: soit un gain de 9 points, tout de même. Tous les marchés ont repris, note le CRT, sauf le marché espagnol qui a connu une régression (en raison, essentiellement, de la récession économique qui sévit dans la péninsule ibérique) Par contre, les entrées de touristes allemands ont fait un bond de 27%, tandis que les citoyens british sont 19% de plus, les Italiens 11%, les Scandinaves 41%, les Suisses 31%, etc. De plus, le marché français et le marché interne ont enregistré respectivement une croissance de 12% et 17%. Le CRT estime que l'installation à Marrakech de grandes enseignes internationales (Four Seasons, Delano, etc.) "a permis d'attirer de nouvelles clientèles venant de pays lointains et notamment des pays du BRIC". Outre les marchés traditionnels, le CRT cible "certains marchés dits émergeants tels que le Brésil, la Russie et la Pologne par exemple. Depuis déjà 3 ans, les professionnels Marrakchis assurent une présence de plus en plus importante au niveau de ces marchés. Soit dans le cadre d'une démarche commerciale propre à leur entreprise, soit dans le cadre du plan d'action" du CRT en partenariat avec l’ONMT. Ainsi, Marrakech a accueilli plusieurs eductours et voyages de presse Chinois, Brésiliens, Turcs et Polonais. Cette tendance positive, pour le CRT, s'explique évidemment grâce à une conjoncture internationale favorable, ainsi qu'en raison des difficultés rencontrées par certaines destinations concurrentes (Tunisie, Egypte, etc.). Mais "le malheur des autres" n'explique pas totalement tout le bonheur des Marrakchis. Car depuis quelques années, note le CRT, Marrakech connaît une dynamique positive "en termes de diversification et d'enrichissement de l'offre" avec "l'arrivée de grandes enseignes internationales, de nouveaux produits, nouveaux concepts, nouvelles unités, le nouveau palais des Congrés, etc. La "commercialisation plus agressive des professionnels" explique aussi ces résultats. Sans oublier les opérations de communication et relations publiques organisées en concertation avec l’ONMT. H24 Info

Journal économie 
    Tourisme Marrakech
    Maroc
    Tourisme
    Economie
     

    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire

    GeecFi Designed by Templateism.com Copyright © 2015

    Images de thèmes de Jason Morrow. Fourni par Blogger.