Liquidité: les banques ont besoin de 63,5 MMDH - GeecFi

FLASH INFOS

Liquidité: les banques ont besoin de 63,5 MMDH

Liquidité: les banques ont besoin de 63,5 MMDH
Ça ne se résorbe pas ! Le trou des liquidités bancaires a atteint 63,5 MMDH en juillet, après 60,8 MMDH enregistrés un mois auparavant. Par conséquent, les injections de Bank Al-Maghrib ont atteint 66 MMDH, dont 46 MMDH à travers les avances à 7 jours, 14 MMDH par le biais des opérations de pension livrées à 3 mois et 6 MMDH véhiculés par l’opération des prêts garantis. C’est ce qui ressort en partie, de la revue mensuelle de la conjoncture économique, monétaire et financière au titre du mois d’août 2013, qui vient d’être publiée par Bank Al-Maghrib. La hausse du besoin de liquidité des banques s’explique à la fois par l’impact restrictif de 2,2 MMDH exercé, en juillet, par les facteurs autonomes de liquidité sur les trésoreries bancaires, en liaison notamment avec la hausse de la circulation fiduciaire, ainsi que par le repli des réserves de change de Bank Al-Maghrib. Dans ces conditions, le taux interbancaire s’est situé à 3,04% en juillet, demeurant quasi-stable par rapport au mois précédent. Pour ce qui est des taux des bons du Trésor sur le marché primaire, ils ont accusé des baisses allant de 3 à 21 points de base par rapport aux dernières émissions. S’agissant des taux créditeurs, le taux moyen pondéré des dépôts à 6 et 12 mois s’est établi à 3,91% en juin, en hausse de 20 points de base par rapport au mois précédent. Cette évolution recouvre une diminution de 12 points de base du taux sur les dépôts à 6 mois et une progression de 33 points de celui à un an, se chiffrant ainsi respectivement, à 3,51% et à 4,1%. En ce qui concerne les taux débiteurs, les résultats de l’enquête de Bank Al-Maghrib auprès des banques, pour le 2e trimestre 2013, indiquent une hausse de 8 points de base du taux moyen pondéré du crédit bancaire, qui s’est élevé à 6,07%. Cette augmentation n’a toutefois concerné que les taux assortissant les facilités de trésorerie, passés de 5,87% à 5,99%, ceux appliqués aux autres catégories de crédit ayant, en revanche, enregistré des baisses allant de 4 à 30 points de base. Le volume moyen des opérations d’achats et de ventes de devises contre dirhams, au niveau du compartiment interbancaire, a augmenté de 8,3% en juin, comparativement à la même période de l’année 2012, se situant ainsi, à 9,9 MMDH. Quant au volume moyen des ventes de devises par Bank Al-Maghrib aux banques, il a accusé une baisse de 85,9%, revenant à 763 MDH. Concernant les opérations d’arbitrage réalisées par les banques avec leurs correspondants étrangers, elles se sont élevées à 113,2 MMDH en moyenne, au lieu de 60,5 MMDH une année auparavant. Les Inspirations ECO

Journal économie
Liquidité
Banque besoin d'argent
Banque
Besoin d'argent 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

GeecFi Designed by Templateism.com Copyright © 2015

Images de thèmes de Jason Morrow. Fourni par Blogger.