L’école des Relations Humaines - GeecFi

FLASH INFOS

L’école des Relations Humaines

Relations Humaines
L'école des relations humaines s'est développée les années 30, c'est-à-dire après la crise économique de 1929 qui a remis en cause les principes établis par l'école classique. Et surtout après l'excès du taylorisme qui dans sa recherche de la productivité a engendré des comportements contraires à ses objectifs initiaux.  De plus des progrès réalisés dans des disciplines comme la psychologie, ont permis de mieux comprendre le fonctionnement de l'être humain dans son environnement. 

 La vision stratégique implicite de cette école reste identique à celle de l'école classique s'attachant à proposer un cadre d'analyse unique et universel. Mais l'approche de l'organisation évolue en intégrant une nouvelle dimension : l'Homme en tant qu'individu et membre d'un groupe.

Quand on parle de l'école des relations humaines, en général on pense aux expériences réalisées par Elton Mayo. Ce dernier est l'initiateur de l’école des relations humaines. Il  a travaillé essentiellement sur des thèmes tels que les relations entre la productivité et le moral des employés, les rapports humains à l'intérieur de groupes, et entre les groupes eux-mêmes. Son étude la plus célèbre a été menée durant 5 ans au sein de la Western Electric Cy à Chicago.

Au cours de ces expériences, MAYO changea plusieurs fois les conditions de travail de 6 ouvrières dans un atelier (Éclairage, temps de repos, rémunération, horaires ....) et ceci, chaque fois en expliquant les raisons du changement proposé et avec l'accord unanime des 6 ouvrières. A chaque changement la productivité du travail augmenta, y compris quand l'on revint à l'organisation initiale. Ces changements ne peuvent donc expliquer ces augmentations de productivités. C’est donc plutôt l'attention et la considération dont ces ouvrières ont bénéficies pendant cette expérience qui a conduit ces dernières à  « mieux travailler ».

Les principales contributions de l'école des relations humaines peuvent être résumées comme suit:
  • La somme de travail accompli par un ouvrier n'est pas déterminée par sa capacité physique mais par sa capacité sociale ;
  • Les rémunérations non financières jouent un rôle important dans la motivation des ouvriers ;
  • La parcellisation des tâches n'est pas la forme la plus efficace de la division du travail;
  • Les travailleurs se sentent membres d'un groupe et c'est en fonction du groupe qu'ils réagissent aux directives de la hiérarchie.
Cependant il existe d'autres auteurs qui ont contribué à l'essor de cette école. Aussi au cours de cet exposé  nous analyserons dans un premier temps les principes des travaux d'Elton Mayo et  l'influence du groupe sur l'efficacité de chaque individu ; puis nous nous pencherons sur les apports de Maslow (quant aux besoins des individus), Herzberg (la motivation comme facteur d'efficacité) et Mac Gregor (conception X et Y). 

Dossier économie
Cours économie
École des RH
École des Relations Humaines

RH
Relations Humaines


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

GeecFi Designed by Templateism.com Copyright © 2015

Images de thèmes de Jason Morrow. Fourni par Blogger.