Renault dévoile Zoé, sa nouvelle voiture électrique - GeecFi

FLASH INFOS

Renault dévoile Zoé, sa nouvelle voiture électrique


Renault Zoé

Elle est vraiment sympa la Zoé, sympa à regarder avec son gros losange Renault au milieu d'une face avant très moderne. Le losange s'ouvre et on découvre la prise pour recharger la voiture. Sympa à conduire car c'est une vraie voiture, bien à l'aise en ville, facile à garer avec ses 4 mètres de long. Facile à mettre en route : vous appuyez le pied sur le frein, le doigt sur la touche start /stop au tableau de bord et là vous entendez un petit bruit de cloche. Au même moment s'affiche sur le compteur central le mot ready qui indique que le moteur tourne,  placez ensuite le levier de vitesse sur la position D (pour drive) et vous voilà parti pour 150km, l'autonomie minimale garantie par Renault. La direction, électrique bien sûr, est douce, les accélérations sont franches. Notre Zoé démarre toujours en tête au feu rouge, 4 secondes après avoir enfoncé l'accélérateur vous êtes déjà à 50 à l'heure. Le coffre est plus grand que celui de sa cousine thermique la Clio 4, la batterie étant placée sous le plancher. Celle-ci pèse tout de même près de 300 kilos, les ingénieurs ont du raidir la suspension. Autrement dit Zoé est un peu moins confortable que la Clio 4.

Voilà pour les bons points mais il y a des choses qui fâchent. Exemple – et Renault avait été discret sur ce sujet- il faut compter 1 000 euros de plus pour installer chez soi le poste de rechargement car pour l'instant il n'est pas question de brancher la voiture sur une prise ordinaire. Question de norme vous disent les ingénieurs de Renault. David Twohig  ingénieur en chef chargé des véhicules électriques chez Renault) explique que 1 000 euros ça n'est pas cher « pour avoir chez soi une station- service ». Cette norme est seulement française, les frontaliers devront avoir un autre système de prise, en Allemagne par exemple.

Le prix de la Zoé est fixé à 13 700 euros, ce qui n'est pas plus cher qu'une Clio 4. Il faut savoir que ce prix est possible parce que le gouvernement a décidé, pour aider au lancement de la voiture, de verser une prime de 7 000 euros par véhicule. Une précision, ce n'est  pas le contribuable qui paie cette prime mais l'argent vient du malus que paient les voitures les plus polluantes. Dont acte. Mais chez Renault on sait bien que cette béquille ne sera pas éternelle, le gouvernement ne s'est engagé à verser le gros lot que pendant 2013. Autre grief de taille, vous ne pourrez pas partir en vacances en Zoé , là on en revient à l'autonomie de la voiture qui, en revanche est parfaite comme second véhicule d'un ménage. Chez Renault on ne méconnaît pas cette évidence mais on explique que la majorité des conducteurs parcourent 50km par jour en moyenne. Emmanuel Bouvier (directeur marketing de la gamme véhicules électriques de Renault) cite l'exemple des  postiers qui ont pris l'habitude de ne recharger leur Kangoo ZE que tous les 2 jours. La peur de la panne , c'est dans la tête.

Question subsidiaire mais primordiale : Zoé rencontrera-t-elle son marché ? Les véhicules électriques ont pesé 0,3 % des ventes de voitures en France, c'est un chiffre confidentiel. Confidentielles aussi les prévisions de vente que nos interlocuteurs pourtant pressés de  questions ont refusé de nous donner. Pas moyen de savoir non plus combien de voitures sont fabriquées actuellement à Flins près de Paris. Nou passerons donc un coup de fil aux syndicats.

Carlos Ghosn, le PDG de Renault, sait qu'il doit réussir ce pari lui qui s'est fait le défenseur depuis 4 ans du tout électrique et qui a investi 4 milliards d'euros avec Nissan dans ce programme ZE (pour zéro émission). Chez Renault, il y a donc de l'électricité dans l'air !


par: Gérard Jouany

Journal économie 
    Renault Zoé
      Voiture électrique 
      Renault



        findeen.com *

        carnet.ma

        Aucun commentaire:

        Enregistrer un commentaire

        GeecFi Designed by Templateism.com Copyright © 2015

        Images de thèmes de Jason Morrow. Fourni par Blogger.