La terre est devenue une monnaie courante pour les grands investisseurs - GeecFi

FLASH INFOS

La terre est devenue une monnaie courante pour les grands investisseurs

Comme les matières premières, la finance, l'assurance, l'immobilier et les produits manufacturés, la terre est devenue une matière cible des grandes multinationales du Nord pour en faire un relais de croissance. Conséquence : les pays du Sud tombent dans le piège du "land grabbing".
par Tsirisoa Rakotondravoavy
grands investissement

L'ONG internationale Oxfam, une confédération de 17 groupes non gouvernementaux, a décidé le 07 février 2013 d'occuper des monuments célèbres dans plusieurs villes du monde. Ses militants ont ainsi pu médiatiser un sujet qui commence à préoccuper actuellement les institutions et les gouvernements : l'accaparement des terres par les multinationales. Les chiffres que l'ONG Oxfam avance, frôlent le scandale : en dix ans, 79,9 millions d'hectares de terres, la plupart appartenant à des Etats souverains, ont changé de mains, et ces terres auraient pu nourrir plus d'un milliard de personnes par an, et tout en évitant des expropriations de paysans qui s'y trouvaient depuis plusieurs décennies dans plusieurs cas.

Actuellement, ces terres appartiennent à des multinationales qui spéculent sur la valeur propre des surfaces occupées mais aussi sur la valeur des exploitations qui s'y opèrent : colza, maïs OGM, riz OGM, jatropha, ... Des matières qui certes font tourner l'économie mondiale en fournissant les demandes croissantes en nourriture et énergie pour les grandes économies du Nord et d'Asie, mais surtout qui ne présentent que très peu de bénéfices pour les expropriés et les gouvernements des terres occupées.
source: journaldeleconomie.blogspot.com
Journal économie 
Les grands investissement 
 
Investissement

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

GeecFi Designed by Templateism.com Copyright © 2015

Images de thèmes de Jason Morrow. Fourni par Blogger.